dico_laffargue"Souy bazude a Birezell, as Brignoulets, lou cheys abriou 1918", nous dit son auteur Denise Laffargue.

Ce dictionnaire nous donne l'état du vocabulaire juste avant que la transmission familiale du "patois" cesse.

On y trouve un gascon cerné par le français.
Les mots les plus forts* résistent encore, quand leurs dérivés sont déjà francisés.
Ex : fête = héste, mais fêter = féta !

L'orthographe adoptée par Denise Laffargue est très loin de la graphie occitane normalisée ! Elle peut dérouter le lecteur (par exemple le "ll" pour noter le son "yeu" : ça donne "bilatlle" pour "vilatge" en "normalizat").

 

*En listant ces mots gascons qui ont résisté jusqu'au bout, parmi lesquels aussi "harie" (farine), on aurait peut-être les éléments phares de la civilisation traditionnelle.   

Ce livre se vend au Musée-école de Lamarque, commune de Lagruère.